Le pétrole a cassé vendredi le seuil de 40 dollars pour la première fois depuis près de quatre ans, les chiffres désastreux de l'emploi américain ayant conforté le scénario d'une contraction de la demande pétrolière jusqu'en 2009. Lire la suite l'article